Je n'ai rien trouvé qui puisse justifier cela. Non, rien. Cette distance soudaine, ce malaise nouveau. Alors peut-être qu'il est juste temps de revenir à la réalité. Peut-être que ce n'était qu'un soir, un unique soir. J'ai mal de cette absence, j'ai mal parce que j'ai été conne. Mais j'espère, encore ! Je crois encore en cette histoire qu'il devait nous arriver. Reviens moi, je t'en pris. Mon bien être est resté dans tes bras.

 

C. 

Mais putain vous m'aurez plus.